Café Beyers

Café Beyers s’engage sur la voie de la neutralité climatique

Fairtrade Coffee Neutral Beyers Excellent 250grLe torréfacteur Beyers œuvre activement depuis des années en faveur de l’entrepreneuriat durable. Offrir un café climatiquement neutre est donc une conséquence logique de cette vision à long terme. Depuis 2015, toutes les marques de Beyers sont climatiquement neutres : grâce à la réduction des émissions de CO2 dans nos installations de torréfaction et à la compensation de nos émissions de carbone. Les emballages des cafés Beyers neutres en carbone portent le label CO2-NEUTRAL décerné par CO2logic et validé par Vinçotte.

Le calcul des émissions de CO2 dans la chaîne du café

En collaboration avec Ecofys, nous avons, chez Café Beyers, fait développer un outil permettant de calculer l’empreinte carbone d’un produit (ECP). Pour ce faire, nous réalisons une analyse du cycle de vie de ‘cradle to gate’ (de la production aux portes de l’usine) pour quatre types de produits (paquets sous vide durs, sachets souples moulus, sachets souples grains et dosettes). Nous chiffrons donc l’empreinte carbone depuis la plantation de café jusqu’à la livraison dans le centre de distribution du client. Ce calculateur nous permet :

  1. d'une part, de neutraliser l’empreinte de nos propres marques sur le climat,
  2. d'autre part, d’aider nos clients à calculer l’empreinte carbone de leur propre café.

La réduction et compensation des émissions de CO2

Depuis 2008 déjà, le torréfacteur travaille activement au calcul ainsi qu’à la réduction de ses émissions de CO2. C’est ainsi qu’il y a quelques années, on a installé un nouveau torréfacteur Jupiter doté d’un système avancé de préchauffage qui réduit les émissions de gaz, qu’on achète exclusivement de l’électricité renouvelable et qu’à différents niveaux, on a mis en place des mesures d’économie d’énergie comme par ex. remplacer le système d’éclairage par des lumières LED plus économiques, charger les palettes de manière plus efficace de sorte à transporter moins d’air, sensibiliser le personnel à une utilisation parcimonieuse de l’énergie, etc.

Mais en dépit des efforts considérables déployés par tous les intervenants dans la chaîne du café, il reste inévitablement une quantité résiduelle d'émissions de CO2. C’est pourquoi nous avons volontairement opté pour une compensation active en investissant dans des projets climatiques Gold Standard dans le Sud, qui réduisent localement les émissions de CO2. De cette manière, nous compensons les émissions que nous ne sommes pas en mesure de réduire ici et maintenant, et assurons une opération nulle pour le climat. Grâce à cela, nous sommes parvenus, depuis juillet 2015, à neutraliser l’empreinte de toutes nos marques de cafés, Beyers, Fort, Metropole, sur le climat. Et autre point non négligeable : les projets Gold Standard offrent en outre la garantie que la population locale profitera aussi de facteurs socio-économiques, comme par exemple l’emploi. Fin 2015, c’est donc avec plaisir que nous franchirons le pas en nous engageant dans des projets climatiques Fairtrade. Ainsi, nous serons sûrs que les critères qui s’appliquent à notre café Fairtrade s’appliqueront aussi pour les projets par le biais desquels nous compensons nos émissions restantes.

Nathalie Vanderkindere

Partager