L'or Fairtrade : Faits & chiffres

Qu'est-ce que l'exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM)?

L’ASM demande un travail intensif, mais nécessite peu de technologie spécialisée, de connaissances ou de compétences. La méthode d'extraction dépend de la géologie. Les mineurs colombiens de Oro Verde, par exemple, utilisent la technique de la batée, récipient peu profond qui constitue l'outil de base de l'orpailleur (ou chercheur d'or), tandis que les mineurs de Sotrami extraient l'or provenant des mines à l’aide de dynamite et de machines. Le minerai est ensuite traité.

L’ASM attire les gens économiquement défavorisés et vulnérables qui cherchent un revenu plus élevé. Elle est également considérée comme une alternative importante aux activités les moins attrayantes ou rentable et comme une opportunité pour améliorer la situation économique. Ces mineurs produisent seulement 10-15% des stocks mondiaux d'or, mais représentent 90% de la main-d'œuvre dans l'industrie de l'or.

Quels sont les défis des mineurs de l'exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM) ?

Dans le monde, environ 100 millions de mineurs issus de l’ASM sont marqués par des niveaux élevés de pauvreté. Ces mineurs sont généralement issus de la partie la plus défavorisée de la société. Il est courant qu’ils ne reçoivent pas un prix équitable pour leur or ou parfois seulement 70 % du prix convenu au niveau international. La plupart des communautés minières manquent d'installations sanitaires, d'eau potable, leurs logements sont insalubres, ils ont peu ou pas accès à l'éducation et aux soins de santé et sont financièrement instables. Le manque de transparence dans la chaîne d'approvisionnement rend pratiquement impossible pour les consommateurs de savoir d’où provient l'or de leurs bijoux et dans quelles conditions il a été extrait.

Les lois minières sont généralement axées sur l'exploitation minière industrielle et à grande échelle. Les gouvernements ont tendance à donner les principaux droits miniers aux grandes industries. Cela rend les petits exploitants miniers, qui ont du mal à obtenir des droits miniers, juridiquement vulnérables. Ainsi, ils sont entraînés vers des opérations informelles ou illicites où vers des conditions de travail et de santé dangereuses. La manipulation non qualifiée de substances toxiques comme le mercure et le cyanure, sont les principaux risques pour la santé des mineurs et pour l'environnement naturel.

Qu’est-ce que l’or Fairtrade et Fairmined (FT-FM) ?

L’or certifié Fairtrade & Fairmined provient d’organisations regroupant des exploitations minières artisanales et à petite échelle (ASM) qui satisfont aux normes de l’or Fairtrade & Fairmined. Ce qui implique que cet or est extrait de manière durable et que les mineurs reçoivent un prix minimum équitable et une prime Fairtrade. Des conditions qui ont pour vocation le développement social, environnemental et économique des mineurs artisanaux et de leurs collectivités. L’appellation ‘Fairtrade & Fairmined’ illustre le partenariat entre FLO (Fairtrade Labelling Organizations) et l’ARM (Alliance for Responsible Mining) qui assurent ensemble la gestion de l’or équitable.

Quels sont les avantages de la certification Fairtrade pour les mineurs ?

Comme pour d'autres organisations de producteurs qui ont obtenu la certification Fairtrade, les mineurs ont un meilleur accès au marché et reçoivent un juste prix pour leur or. Ils peuvent également, grâce à la prime du commerce équitable, investir dans des projets économiques, sociaux ou environnementaux.

Le double label FT-FM veille à ce que l'or est extrait et traité de manière équitable et durable. Cela signifie :

  • que les organisations minières sont renforcées
    Les mineurs forment des organisations, ce qui leurs permet d'acquérir une meilleure position de négociation avec les acteurs commerciaux. Ainsi, ils ont un plus grand contrôle sur la chaîne d'approvisionnement. Ils sont également tenus de participer au développement social de leur collectivité.
  • que le travail des enfants est interdit
    Les organisations minières doivent éradiquer le travail des enfants. Aucune personne de moins de 15 ans ne peut travailler dans les mines et ne peut effectuer un travail lourd ou dangereux avant l’âge de 18 ans.
  • que les conditions de travail sont améliorées
    La certification FT-FM nécessite l'utilisation obligatoire de vêtements de protection et une formation obligatoire en matière de santé et de sécurité pour tous les mineurs.
  • que la liberté d'association et la négociation collective est respectée
    Les organisations minières reconnaissent le droit de tous les travailleurs d'adhérer à un syndicat et de négocier collectivement leurs conditions de travail.
  • une utilisation responsable des produits chimiques
    L’usage de produits toxiques est limité. L’implémentation de pratiques et de technologies responsables aide les ASM à abandonner l’usage de produits toxiques tels que le mercure ou le cyanure dans un délai fixé de commun accord.

Où vivent les mineurs qui travaillent avec Fairtrade et l’ARM (Alliance for Responsible Mining) ?

L’or FT-FM provient de Bolivie, de Colombie, de l'Équateur et du Pérou. On attend, à terme, que plus d’organisations minières en Amérique latine adhèrent au système FT-FM. Nous travaillons également avec les mineurs d’Afrique et d’Asie, qui dans les années à venir, rejoindrons le système Fairtrade. Sur ces 3 continents, cela concerne toujours des ASM et non des exploitations industrielles à grande échelle parce que l’impact de la certification FT-FM est plus important sur la vie des mineurs issus des exploitations artisanales. D’autres initiatives, telles que la Responsive Jewellery Council, soutient les améliorations au sein des exploitations de moyenne et grande échelle.

Comment puis-je savoir que le produit que j'ai acheté provient d’une organisation minière Fairtrade et Fairmined ?

Grâce à une chaîne d'approvisionnement entièrement transparente et traçable, les consommateurs et les détaillants sont assurés que les mineurs ASM reçoivent un prix juste et utilisent des pratiques responsables. Les consommateurs peuvent reconnaître les produits FT-FM au logo FT-FM, qui est apposé sur les produits. Le tampon a été émis aux Pays-Bas par deux bureaux de sécurité reconnus.

Comment le prix minimum Fairtrade et la prime sont-ils calculés ?

Pour la plupart des produits Fairtrade, le prix minimum est déterminé par les coûts de production durable (COSP). Cependant, il est impossible de les calculer pour l’or, en raison des propriétés géologiques des minéraux. Par conséquent, le prix minimum Fairtrade pour l'or (FTMP) est déterminé par la London Bullion Market Association (LBMA). La LBMA, basée à Londres, est une organisation professionnelle qui s'occupe de la cotation des métaux précieux. Le prix minimum Fairtrade pour la teneur en or pur (en or brut), est fixé à 95% de celui de la LBMA. Ceci est considérablement plus élevé que les 70% que reçoivent souvent beaucoup de mineurs.

En outre, les acheteurs doivent payer une prime Fairtrade qui représente 10% du prix fixé par la LBMA. Pour l’or écologique FT-FM (voir « Est-ce que de l’or Fairtrade & Fairmined labellisé garanti sans utilisation de produits chimiques est disponible ? »), une prime supplémentaire pour l’extraction écologique est due. Elle représente 5% du prix fixé par la LBMA.

Partager